Juil 29

Les débuts de Citévo sur la Côte d’Azur : l’interview de Philippe Bouquet de Jolinière à Nice

Après Bayonne et Lyon, Citévo vient d’ouvrir une nouvelle filiale à Nice, pour s’attaquer à l’ensemble de la Côte d’Azur, marché prometteur. Pour ce faire, les associés de Citévo ont confié les clés de la boutique à Nicolas Cantatore et Philippe Bouquet de Jolinière. Vous souhaitez en savoir davantage sur ces premières semaines aux commandes du Sud de la France ? Philippe a accepté de répondre à quelques questions !

Philippe Bouquet de Jolinière, Gérant Associé chez Citévo à Nice

L’envie et la motivation à la rencontre de l’expertise

L’histoire commence par une recherche de partenaires de la part d’Edwin Carpentier et Nicolas von Nagel, une fois la décision prise de développer la Côte d’Azur. Initialement dans l’optique de présenter quelqu’un aux deux fondateurs de Citévo, Philippe Bouquet, habitant dans la région de Nice, échange avec son associé Nicolas Cantatore pour finalement proposer de soumettre leur propre candidature !

Philippe, entrepreneur depuis la première heure, n’avait jamais évolué professionnellement dans le monde de l’immobilier. Nicolas, quant à lui, a toujours entretenu sa culture immobilière et développé son appétence pour le secteur. L’un comme l’autre, ils savent que leurs compétences commerciales acquises dans leurs précédentes expériences vont leur servir.
Les premiers jours du duo sudiste résultent en une formation de plusieurs semaines à l’expertise unique de Citévo dans le domaine de la division foncière.

Philippe en a apprécié le contenu : “Cette formation est indispensable pour comprendre les mécanismes économiques et juridiques de la division foncière. Cela nous a permis d’être rapidement crédible auprès de nos interlocuteurs locaux.”

 

La Côte d’Azur, terre d’opportunités pour Citévo

Le marché immobilier de la Côte d’Azur est incroyablement dynamique : la tension immobilière y est très forte, la zone est de plus en plus attractive et les flux de population s’intensifient. Ces effets cumulés posent un problème simple : il devient compliqué d’acquérir des biens près de la mer, souvent réservés à une élite, laissant les acheteurs de la classe moyenne avec des offres restreintes, souvent à plus de 30 minutes des plages.

Comment proposer de nouvelles solutions aux acheteurs potentiels des Alpes maritimes qui ne souhaitent pas s’installer à plus d’une heure des côtes ?


Depuis quelques semaines désormais, Philippe et Nicolas prennent contact avec les agents immobiliers du secteur pour leur présenter l’approche spécifique de Citévo. Ces agents connaissent parfaitement leur territoire et comprennent rapidement les atouts de la division foncière, réservant un bon accueil au discours de nos deux nouveaux associés. “Il n’y a pas d’acteur aussi structuré que Citévo sur le territoire pour accompagner les agents de la région. Ils connaissent le principe de la division foncière, mais réalisent des opérations de manière occasionnelle, pas régulière”, nous explique Philippe.

“Actuellement, nous sommes en train de faire du tri. Il est important pour nous de bien démarrer, afin de réaliser un cas d’école pour la suite. Nous sommes donc à la recherche de la perle rare !”, continue-t-il.

Et cette perle nécessite un gros travail en amont pour identifier l’opportunité parfaite : il y a énormément d’adresses à analyser et de données à prendre en compte. L’une des spécificités de la région réside également dans son Plan de Prévention des Risques d’Incendie de Forêt (PPRIF). Le territoire est fortement contraint par ce plan et les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) sont extrêmement variés (la région étant découpée en 5 communautés d’agglomérations), réclamant une attention particulière avant de se projeter sur une nouvelle opération.

Mais Philippe n’est pas inquiet : “cela ne nous empêche pas de trouver des biens, au contraire ! Les opportunités ne manquent pas, nous prenons surtout le temps de les étudier pour choisir l’opération qui aura le meilleur potentiel.”

Philippe avait anticipé ce démarrage en trombe en réalisant plusieurs études en amont, par le biais de rencontres avec les mairies, et notamment la Métropole de Nice afin de bien connaître les problématiques de permis de construire de la zone.

 

La collaboration entre Paris et Nice

Philippe est ravi de l’accompagnement des équipes de Citévo sur ces derniers mois : “nous travaillons en toute confiance, en ayant carte blanche sur le développement tout en étant bien accompagnés sur les dossiers.”

Nicolas, de son côté, s’est rendu à Bayonne et à Lyon pour s’inspirer des autres agences Citévo en région et profiter du partage d’expériences. Cette phase de construction le motive beaucoup, et avec Philippe, ils participent tous deux à des tables rondes connectées avec les autres équipes de Citévo pour évoquer leurs problématiques et obtenir un feedback très apprécié.

Ces moments d’échange permettent aux différentes agences de comprendre les particularités de chaque région et les méthodes qui ont permis aux collaborateurs de Citévo de s’y adapter. C’est une incroyable source d’inspiration pour Philippe et Nicolas, une sorte de formation continue, profitable à tous.

Enfin, quand on lui demande un retour à chaud sur ses premières semaines passées au sein de la grande famille Citévo, Philippe répond immédiatement : “je reste impressionné par la maîtrise technique de l’ensemble de l’équipe, qui est excellente à tous les niveaux et quel que soit le niveau de complexité évoqué. C’est super stimulant pour nous ici.”

Nicolas Cantatore, également Gérant Associé chez Citévo à Nice

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.