Juin 03

Promoteur immobilier : “Quand un immeuble sort de terre pour y accueillir des familles, c’est très valorisant”

Mikaël Lencot est responsable du développement foncier chez Citévo. Ses projets de promotion immobilière l’amènent à faciliter la construction de logements neufs, en collectif. Derrière chaque immeuble qui se construit, Mikaël voit la trajectoire personnelle des vendeurs, le contexte territorial, les caractéristiques du terrain… 

Pour construire un immeuble en promotion immobilière, il faut déjà un terrain. Comment faire pour identifier l’endroit propice dans l’immensité du tissu urbain ?

C’est assez simple en fait, mais il faut beaucoup de méthode, de patience… et aimer marcher ! Je suis toujours à l’écoute pour détecter les communes qui ont comme objectif de construire de nouveaux logements neufs. Quand j’ai une information en ce sens, j’étudie le plan local d’urbanisme et le plan de prévention des risques. Dans certains cas, je peux aussi m’intéresser aux questions liées au bruit, par exemple. Puis je vais à la rencontre des maires pour mieux cerner leurs besoins en matière de développement, je me promène aussi dans les villes pour commencer à repérer des propriétés.

C’est là que commence la phase de prospection.

Oui ! Il s’agit ici d’identifier des terrains qui pourraient faire l’objet d’une opération de promotion immobilière. Grâce au plan local d’urbanisme, je connais les zones éligibles. En général, cela se joue le long des  principaux axes routiers de la ville, à proximité des gares… Et quand j’identifie une ou plusieurs propriétés, je prends contact avec les propriétaires.

Les gens sont souvent intéressés ?

Nous sommes en général assez vite fixés. Quand la personne dit non, cela ne sert à rien d’insister. En revanche, il arrive qu’elle revienne vers nous quelques mois plus tard, selon l’évolution de sa situation ou de ses projets. La concurrence entre promoteurs immobiliers est importante, il faut donc tout de suite inspirer confiance, montrer que l’on saura porter le projet, accompagner la personne pour toutes ses démarches et obtenir dans les règles de l’art le fameux permis de construire.

Et quand le permis de construire est signé, tout est bouclé ?

Il reste la possibilité de recours. Il nous arrive de devoir défendre notre projet en justice. Cela peut être éprouvant pour le vendeur, et nous nous devons d’être là pour le rassurer et l’aider à comprendre l’évolution de la situation.

Citévo est particulièrement bien placé pour cela ?

Nous avons la chance de travailler dans un contexte très stable : les équipes ne changent pas en fil du projet, et c’est un vrai atout que les propriétaires apprécient.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre métier ?

C’est un métier qui se pratique en solo, mais toujours en contact avec de nombreux interlocuteurs. Et en tant qu’ancien étudiant en urbanisme, j’ai beaucoup de plaisir à travailler dans la promotion immobilière, car il est toujours question de plans, de dénivelés, de zones inondables…

Un motif de fierté ?

Quand je passe à proximité d’un projet bouclé et que je vois que les travaux de construction sont en cours. C’est très valorisant et je peux imaginer les familles qui vont trouver un logement un peu grâce à nous !

Envie de nous rejoindre ? Déposez vos candidatures sur le site Welcome to the Jungle !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *